CONSTRUIRE LE FUTUR

EAMAU start-up challenge

L’Etat togolais ambitionne de faire du Togo un pays émergent à l’horizon 2030. Croissance de 7%, richesses équitablement réparties, bons services de santé, système éducatif performant, économie en développement. Tels sont les objectifs synthétisés dans un programme dénommé  ‘Vision Togo 2030’.

D’ici là, le travail s’annonce colossal.

Voici une vision potentielle par des étudiants de l’EAMAU. Ils se sont penchés sur la viabilisation des espaces autours des lagunes de Lomé. Accompagnés de leurs professeurs entre autre Madame Benissan-Messan Sylvie, ils ont marié innovation, écologie et rentabilité économique, voici leur travail

Espace commercial

Les propositions des étudiants aborderont la valorisation économique de ces espaces lagunaires

Espace Innovation

L’innovation devient un outil nécessaire grâce aux matériaux locaux par exemple ainsi que l’adaptation aux besoins des communautés

Espace futuriste

Une approche particulière sera mise sur la modernité, l’utilisation de la technologie et de l’économie responsable vis à vis de l’environnement.

Les Projets

Dahoun Joliane et Gouba Booblawendé

Allons au bord du lac

Il s’agit d’une proposition de revalorisation en bordure du lac de Lomé, qui offrira aux habitants, un lieu de détente composé d’un espace vert, de loisir et de vente axés autour de la culture togolaise. Au début du parcours, le public se retrouve dans un lieu de vente et de partage puis au fur et à mesure se plonge dans un espace plus calme arboré.

GALBANE Ismaël K.G.
et MBOGNI KENNE Billios

Lomé Park

A Lomé, non loin de Tokoin Hôpital, aux abords de la lagune Ouest se situe Lomé Park, un parc de loisir permettant de valoriser ses potentialités tant économique, sociale que culturelles. A vocation écologique, le parc frappe par l’intention des concepteurs de vouloir de faire redécouvrir les joies de l’architecture vernaculaire africaine. Dans cet univers de terre et de chaume, des galeries artisanales aux espaces de spectacle et de détente, tout y est, reste plus qu’au visiteur de le découvrir.

DJEDJRO NIPKI VANESSA et
DJIGBE DABAH ANNAH

Un Village Culinaire Togolais

Tel a été notre thème dans le cadre de l’un de nos projets de classe. Le but fût de revaloriser la berge du Lac-Ouest du Golfe 4 de la ville de Lomé, au Togo, pays de l’Afrique de l’Ouest. Au travers de cuisines locales et d’ailleurs, d’activités lucratives et de matériaux dits recyclables nos objectifs ont été de contribuer à l’essor du tourisme au Togo, de promouvoir la culture locale et de proposer un projet économiquement rentable.

NENODJI ALLIANCE et YAMEOGO JEAN OLIVIER

VALORISATION DES BERGES DE LA LAGUNE OUEST DE LOME

Ce projet a consisté à la valorisation des berges du Lac Ouest de la ville de Lomé. Ainsi nous
avons d’abord pensé à l’assainissement du site, à la réhabilitation des quartiers précaires avant
de proposer un ensemble d’aménagement. Au regard des propositions qui ont été faites, il
ressort que notre aménagement répond à une vocation sociale, économique (pouvant être une
réelle source de revenus), économique et surtout à l’amélioration des conditions de vie de la
population riveraines.

BANGANA Martinienne et
ERNEST ODET Raïssa

Projet de revalorisation de la lagune de Lomé

Revaloriser la berge Est du lac Ouest de la lagune de Lomé
par la proposition d’équipements attractifs afin d’accroître sa
visibilité
– Revaloriser la zone
– Protéger l’environnement
– Donner une visibilité à ce lac qui représente un atout
– Créer un espace de loisirs, polyvalent et sportif

BAPFUBUSA  ANDRE et
KOSSONOU AFFOUA 

DESTINYL1

Nous pouvons dire que la mise en valeur d’un pays commence par la mise en valeur de ses ressources. Dans ce cas, le projet DESTINYL 1 répond bien à la problématique de la mise en valeur des abords du lac Ouest de Lomé grâce à ses installations durables, touristiques et culturelles.

AHUI Badjo  Marie-Inès et
BOCOVE Senan Sophie

VALORISATION ECOLOGIQUE DE LA LAGUNE

Ce projet porte sur la proposition d’un espace de restauration au Togo, plus précisément à Lomé dans la commune du
golfe 4 sur une portion de berge de la lagune Ouest de Lomé. Elle a pour but de révéler le potentiel touristique de la
lagune afin d’obtenir un financement.

SOKNING YEMELI Franklin et TSOMEDJIO DONGUIA Juvencelle

Woezon - embrasser la lagune

En réponse à la problématique du manque d’espaces publics de qualité dans la ville de Lomé, le projet “Woezon” vous propose d’embrasser la lagune. En exploitant les atouts et nous éradiquant les anomalies, nous transformons cette barrière naturelle en un lieu majeur d’intégration sociale et d’opportunités. Au-delà du fait d’offrir une expérience unique aux usagers, cet espace contribuera au développement de la ville principalement à travers un pôle technologique pour les startups et jeunes entreprises. De plus, chaque acteur du projet aura son propre arbre flottant à la surface du lac sur une plateforme portant son identité visuelle.

Centre de recherche et de formation en pisciculture

Le centre de recherche et de formation en pisciculture que nous proposons est une infrastructure à vocation scientifique et scolaire. Le concept architectural que nous allons développer dans le projet repose sur l’architecture écologique qui a pour principal objectif de produire des bâtiments respectueux de l’environnement.

NGOUDJOU Syfried et SORI Kra Aminata Carine

LAGUNE

Notre projet, LAGUNE, d’une surface de 11.18m², se veut réduire les lacunes, en faire des atouts, revaloriser et rentabiliser les abords du lac Ouest de Lomé par la mise en place d’un espace de restauration tout en mettant en lumière la pisciculture et la possibilité de pêcher et braiser son poisson sur place. Zone inondable, nous nous inscrivons donc dans une logique de concevoir des bâtis sur pilotis. Nous avons aussi dirigé les canalisations situées au Nord du site, vers le lac. La forme des canalisations est inspirée des arrêtes du poisson symbolique de la pisciculture, et la liaison entre les différents espaces de vente est inspirée du neurone pour mettre en valeur les espaces de détente du site. Parce qu’au fond, ce lac est exploitable.

SEKA N’Cho Yves Gauthier et YEO Poganagnan Ilyas

Woezon

Face à l’hétérogénéité du développement de la ville de Lomé au Togo, certains espaces se voient laissés en marge. Tel est le cas de Nyekonakpoè et de ses berges.

Le présent projet vise à conduire à la rayonnance des berges du lac ouest et de contribuer à l’essor de l’économie par la proposition d’un projet d’aménagement urbain.

SANGO KOKOU MIDODJI et                  SANDWIDI ABDOUL AZIZ

Proposition d’un village lacustre

Le thème de notre projet s’est basé suite à une étude du projet de master II de fin d’études en architecture d’ASSAMOI URSELLE CHARLINE.

Suite à cette étude, nous proposons un village lacustre sur de la lagune de Lomé (lagune de bè) cette place sera constituée de Restaurant, de places public ou place de fêtes, de logements et des espaces de jeux ainsi que les espaces de détente pour la revitalisation de la population, ou les uns et les autres peuvent venir se récrée. Pour ce faire nous avons pensé à promouvoir des matériaux locaux tels que le bambou, le raphia, le noisetier, et valoriser aussi la lagune de Lomé.