Construire le futur

EAMAU start-up challenge

Valorisation des start-up créés par les différents groupes de la classe de Master 1 de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme .

Plus de 50 projets à visiter et à noter. (voir en bas de la page)

Espace commercial

Les propositions des étudiants aborderont la valorisation économique de ces espaces lagunaires

Espace Innovation

L’innovation devient un outil nécessaire grâce aux matériaux locaux par exemple ainsi que l’adaptation aux besoins des communautés

Espace futuriste

Une approche particulière sera mise sur la modernité, l’utilisation de la technologie et de l’économie responsable vis à vis de l’environnement.

Que faisons-Nous?

Espace vert, Valorisation & Désign

les étudiants sont attendus sur la création des espaces verts en vue de témoigner leur attachement à la conservation de l’environnement. Ils devront aussi présenter des possibilités de valorisation de ces espaces en vue de la création des espaces économiques pour les affaires sans oublier de mettre un accent particulier sur la beauté, le design, l’art…

Les Projets

Dahoun Joliane et Gouba Booblawendé

Allons au bord du lac

Il s’agit d’une proposition de revalorisation en bordure du lac de Lomé, qui offrira aux habitants, un lieu de détente composé d’un espace vert, de loisir et de vente axés autour de la culture togolaise. Au début du parcours, le public se retrouve dans un lieu de vente et de partage puis au fur et à mesure se plonge dans un espace plus calme arboré.

GALBANE Ismaël K.G.
et MBOGNI KENNE Billios

Lomé Park

A Lomé, non loin de Tokoin Hôpital, aux abords de la lagune Ouest se situe Lomé Park, un parc de loisir permettant de valoriser ses potentialités tant économique, sociale que culturelles. A vocation écologique, le parc frappe par l’intention des concepteurs de vouloir de faire redécouvrir les joies de l’architecture vernaculaire africaine. Dans cet univers de terre et de chaume, des galeries artisanales aux espaces de spectacle et de détente, tout y est, reste plus qu’au visiteur de le découvrir.

DJEDJRO NIPKI VANESSA et
DJIGBE DABAH ANNAH

Un Village Culinaire Togolais

Tel a été notre thème dans le cadre de l’un de nos projets de classe. Le but fût de revaloriser la berge du Lac-Ouest du Golfe 4 de la ville de Lomé, au Togo, pays de l’Afrique de l’Ouest. Au travers de cuisines locales et d’ailleurs, d’activités lucratives et de matériaux dits recyclables nos objectifs ont été de contribuer à l’essor du tourisme au Togo, de promouvoir la culture locale et de proposer un projet économiquement rentable.

NENODJI ALLIANCE et YAMEOGO JEAN OLIVIER

VALORISATION DES BERGES DE LA LAGUNE OUEST DE LOME

Ce projet a consisté à la valorisation des berges du Lac Ouest de la ville de Lomé. Ainsi nous
avons d’abord pensé à l’assainissement du site, à la réhabilitation des quartiers précaires avant
de proposer un ensemble d’aménagement. Au regard des propositions qui ont été faites, il
ressort que notre aménagement répond à une vocation sociale, économique (pouvant être une
réelle source de revenus), économique et surtout à l’amélioration des conditions de vie de la
population riveraines.

BANGANA Martinienne et
ERNEST ODET Raïssa

Projet de revalorisation de la lagune de Lomé

Revaloriser la berge Est du lac Ouest de la lagune de Lomé
par la proposition d’équipements attractifs afin d’accroître sa
visibilité
– Revaloriser la zone
– Protéger l’environnement
– Donner une visibilité à ce lac qui représente un atout
– Créer un espace de loisirs, polyvalent et sportif

BAPFUBUSA  ANDRE et
KOSSONOU AFFOUA 

DESTINYL1

Nous pouvons dire que la mise en valeur d’un pays commence par la mise en valeur de ses ressources. Dans ce cas, le projet DESTINYL 1 répond bien à la problématique de la mise en valeur des abords du lac Ouest de Lomé grâce à ses installations durables, touristiques et culturelles.

AHUI Badjo  Marie-Inès et
BOCOVE Senan Sophie

VALORISATION ECOLOGIQUE DE LA LAGUNE

Ce projet porte sur la proposition d’un espace de restauration au Togo, plus précisément à Lomé dans la commune du
golfe 4 sur une portion de berge de la lagune Ouest de Lomé. Elle a pour but de révéler le potentiel touristique de la
lagune afin d’obtenir un financement.

SOKNING YEMELI Franklin et TSOMEDJIO DONGUIA Juvencelle

Woezon - embrasser la lagune

En réponse à la problématique du manque d’espaces publics de qualité dans la ville de Lomé, le projet “Woezon” vous propose d’embrasser la lagune. En exploitant les atouts et nous éradiquant les anomalies, nous transformons cette barrière naturelle en un lieu majeur d’intégration sociale et d’opportunités. Au-delà du fait d’offrir une expérience unique aux usagers, cet espace contribuera au développement de la ville principalement à travers un pôle technologique pour les startups et jeunes entreprises. De plus, chaque acteur du projet aura son propre arbre flottant à la surface du lac sur une plateforme portant son identité visuelle.

Centre de recherche et de formation en pisciculture

Le centre de recherche et de formation en pisciculture que nous proposons est une infrastructure à vocation scientifique et scolaire. Le concept architectural que nous allons développer dans le projet repose sur l’architecture écologique qui a pour principal objectif de produire des bâtiments respectueux de l’environnement.

NGOUDJOU Syfried et SORI Kra Aminata Carine

LAGUNE

Notre projet, LAGUNE, d’une surface de 11.18m², se veut réduire les lacunes, en faire des atouts, revaloriser et rentabiliser les abords du lac Ouest de Lomé par la mise en place d’un espace de restauration tout en mettant en lumière la pisciculture et la possibilité de pêcher et braiser son poisson sur place. Zone inondable, nous nous inscrivons donc dans une logique de concevoir des bâtis sur pilotis. Nous avons aussi dirigé les canalisations situées au Nord du site, vers le lac. La forme des canalisations est inspirée des arrêtes du poisson symbolique de la pisciculture, et la liaison entre les différents espaces de vente est inspirée du neurone pour mettre en valeur les espaces de détente du site. Parce qu’au fond, ce lac est exploitable.

SEKA N’Cho Yves Gauthier et YEO Poganagnan Ilyas

Woezon

Face à l’hétérogénéité du développement de la ville de Lomé au Togo, certains espaces se voient laissés en marge. Tel est le cas de Nyekonakpoè et de ses berges.

Le présent projet vise à conduire à la rayonnance des berges du lac ouest et de contribuer à l’essor de l’économie par la proposition d’un projet d’aménagement urbain.

SANGO KOKOU MIDODJI et                  SANDWIDI ABDOUL AZIZ

Proposition d’un village lacustre

Le thème de notre projet s’est basé suite à une étude du projet de master II de fin d’études en architecture d’ASSAMOI URSELLE CHARLINE.

Suite à cette étude, nous proposons un village lacustre sur de la lagune de Lomé (lagune de bè) cette place sera constituée de Restaurant, de places public ou place de fêtes, de logements et des espaces de jeux ainsi que les espaces de détente pour la revitalisation de la population, ou les uns et les autres peuvent venir se récrée. Pour ce faire nous avons pensé à promouvoir des matériaux locaux tels que le bambou, le raphia, le noisetier, et valoriser aussi la lagune de Lomé.

NDOUMBE DONFACK Julie et
NGOP BOMBA Marie-Claire

MOKPOKPO ou Parc de l’Espoir

Le projet du parc MOKPOKPO est une réinsertion des environs du lac ouest de la lagune de Lomé dans le tissu urbain de la ville.
Cette zone désuète longtemps abandonnée au bon vouloir des populations riveraines constitue un fort potentiel pour la vile de Lomé.
C’est donc dans cette logique que nous proposons un parc qui valorisera la zone avec une qualité économique, une qualité écologique, une qualité sociale et culturelle et une qualité technologique.

NANA Pulcreche Crisvaldi
et Ouilly Carel Amyr

Du ver au vert

En nous inspirant du travail de notre ainé Kaboré Geoffroy, nous proposons un projet de valorisation de la lagune de Lomé.
Notre proposition est un parc d’attraction dont le concept est fondé sur le passage du Ver au Vert. La proposition intègre 3 critères que sont l’écologie, l’économie, et la technologie.

MIDIOUR Serach et ADAHE Ariolle

centre artistique wezon

Salut à tous. Nous sommes MIDIOUR Serach et ADAHE Ariolle, étudiantes en master 1 Architecture à l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’urbanisme sis à Lomé, au TOGO. Dans le cadre d’un projet de classe visant la valorisation de la lagune de Lomé, nous avons proposé un centre de promotion de l’art togolais à Lomé. Nous vous invitons donc à visiter notre page et à bien vouloir laisser un j’aime ou un commentaire.

Parc dédie aux arts de la musique

ADJAVOU Etsrivi Kafui et KONGO TAMBAKAS Claumy

CENTRE DE LOISIRS ET D’EXPOSITION DES MATIERES RECYCLEES

Comment l’architecture peut-elle participer à la sensibilisation de la population aux questions de l’environnement ?
– L’objectif de ce projet est d’offrir un cadre adéquate d’exposition et de loisirs respectant les normes et principes d’architecture.
– Ce projet vise à encourager le secteur du recyclage afin de réintroduire les déchets dans le cycle économique sous forme de produits de qualité tout en minimisant l’impact environnemental négatif de cette réintroduction.

Abdelmadjid Zakaria HAGGAR et SARE Noé

COMPLEXE DE TRAITEMENT ET DE CONSERVATION DURABLE DES PRODUITS AGRICOLES

OBJECTIF DU PROJET

Comment contribuer au développement durable de l’agriculture urbaine dans la province de Lomé à travers un complexe de traitement et de conservation des produits agricoles ?

Afin de répondre à ces questions posées ci haut, il est initié le travail de recherche sous le thème de : Contribution au développement de l’agriculture urbaine au Togo : Proposition d’un complexe de traitement et de conservation durable des produits maraichères à Lomé.

BIKEDI MBONGUI et MBAYE Ibrahima

GREEN MARKET

L’idée sur ce projet est de proposer
un marché vert et intelligent
qui produit sa propre ressource à
travers l’aquaponie
(système fermé qui réunit culture
de plantes et élevage de poissons).

OUOLOGUEM Souleymane et SIDIBE Fatoumata

Projet de revalorisation de la lagune de Lomé

Le projet de revalorisation de la lagune de Lomé consiste d’abord à aménager les abords de la lagune en créant un parcours créatif intégrant plusieurs activités tout en conservant certaines activités économiques qui s’effectuaient déjà et en proposer d’autres. La pèche étant au centre de cet aménagement
Nous proposons aussi un bâtiment autonome écologique pour loger les touristes.
Ensuite, nous avons pensé un le quartier écologique permettant de reloger les habitants du bidonville à proximité de la lagune. Ce quartier sera totalement indépendant en termes d’utilisation d’énergie et sera construit en matériaux locaux.
Enfin, reconstruire le dépotoir qui sera un centre de tri de déchet ménager et dans ce même espace mettre en place un centre de traitement de l’Energie photovoltaïque qui permettra de produire de l’énergie pour le projet et plus précisément le quartier indépendant.
Dans toute nos constructions nous favorisons l’utilisation de matériaux recyclés, matériaux locaux et surtout des containers.

KOUMOUE Oi Koumoué Paul et KOUTEMPA Gloire Exaucé

PROJET D’AMÉNAGEMENT DE LA LAGUNE DE BÈ

Au vue de notre analyse effectuée au bord de la lagune de Bé. Nous avons eu à constater que la berge été pas mise en valeur, insalubre et inexploitable par les habitants environnants. Pour répondre à ces problèmes nous avons décidé d’aménager cette berge afin de donner à la population un espace multifonctionnel agréable.

Axés sur le principe de ballade urbaine, ce concept nous a permis d’organiser nos différences espace, de loisirs, de détente, culturel, sportif et éducatif sous forme de parcours successif et fluide. Permettant ainsi une exploitation optimale et efficace des différents espaces.

SOUMAHORO Noukatiéné et SAVADOGO Pengdwendé

AGBEYE

Le projet AGBEYE est un projet unique qui compte apporter du renouveau à toute la ville de Lomé. Son parc, ses logements sociaux, son restaurant et tous ses autres équipements sont dotés              d’installations High-tech et empreints de touche écologique et économique.

COMPAORE Hannielle et MAWANI GAMBOU

COMPLEXE DE LOISIRS

Un complexe de loisirs aux abords d’un lac à Lomé est le thème que nous proposons à ce projet,
il s’inspire du thème de mémoire intitulé « Développement local et d’activités ludiques : un
complexe de loisirs à Abomey-Calavi au Bénin » de Mlle KOUCHIKA Marlone Aude de
nationalité Béninoise, Ce projet est un établissement d’accueil de taille modeste destiné à
recevoir la population locale, les touristes, la jeunesse, les acteurs économiques, les habitants
de la commune, les familles de pêcheurs. Il se veut financièrement durable, construit dans un
souci d’harmonie.

CARVALHO François, DIOMBANA Mama Khady et BARRO Abdoul Razack    

AQUAREVE

AQUAREVE, la nouvelle source de bien-être est un complexe aquatique situé dans le golfe 4 amoutivé à Lomé au TOGO. C’est un équipement santé-loisirs de tout premier ordre, porteur de convivialité et de modernité. C’est un établissement à la fois médical et thermo ludique. Il est composé, d’un spa, un océanaruim, un restaurant, un bassin aquathérapique, un bassin de loisir et un bassin de natation pour compétition et l’administration. L’objectif du projet AQUAREVE est de revaloriser les potentiels du site qui est un joyau naturel. Inspiré de la culture locale et respecte les normes contemporaines de l’architecture thermale et créer des avantages touristiques avec des retombées financières. Il offre une zone de qualité et de durabilité, assure une bonne efficacité énergétique par des dispositions relatives au confort thermique, le choix des matériaux, et à l’économie d’énergie

BAZOLO MOUANDA Loïc  et MAHAMAT Idriss

UN VILLAGE URBAIN

‘’Notre projet s’inscrit dans un site splendide qui est situé à Lomé précisément au quartier Tokoin qui est juste à proximité de la lagune. Il faut dire que l’objet de notre projet est de revaloriser la lagune et ses abords à travers un aménagement harmonieux. Ainsi cette réflexion nous a motivé de choisir notre thème intitulé : une agriculture urbaine au Togo : proposition d’un village urbain à Lomé. Du point de vue architecturale suivi de programmation, le projet suit une démarche écologique et s’articule tout autour de cinq grands pôles à savoir : un pôle administratif, pole de restauration, pole de production, pôle de recherche(laboratoire), un espace de vente et les serres qui sont dédiés aux cultures maraichères.’’

BASSAH Jean-Claude et KONZOU Manasse

RESTAURANT AFRICAIN ET ESPACE DE DÉTENTE

Pour Contribuer  à l’essor économique et touristique du TOGO et mieux valoriser la lagune du lac ouest  nous  avons  Proposition  un  Restaurant Africain accompagné d’un espace de détente.

ADJIMON Médjidon et KANE Khadija 

CENTRE D’ÉCO DESIGN POUR LES ARTISTES AFRICAINS

Aujourd’hui, la conservation de la nature et l’écologie sont importantes dans tous les domaines. Dans le milieu artistique, des artistes trouvent le moyen de recycler des matériaux pour en faire des oeuvres d’art. On parlera d’éco design. Son objectif consiste à diminuer l’impact environnemental, améliorer l’expérience utilisateur et diminuer les coûts de production.
En Afrique de l’ouest et plus précisément au Togo il n’existe pas de centre alliant l’art à l’écologie, quelle entité pouvant regrouper plusieurs artistes africains pourrait répondre aux besoins de sensibilisation sur l’environnement tout en alliant l’art à l’écologie ?
Dans une volonté de participer au développement du Togo du point de vue culturel, écologique et économique, nous proposerons la création d’ « Un centre d’éco design pour les artistes africains » sur la berge de la lagune de Tokoin Kodome.