Projet de revalorisation de la lagune de Lomé

Le projet de revalorisation de la lagune de Lomé consiste d’abord à aménager les abords de la lagune en créant un parcours créatif intégrant plusieurs activités tout en conservant certaines activités économiques qui s’effectuaient déjà et en proposer d’autres. La pèche étant au centre de cet aménagement
Nous proposons aussi un bâtiment autonome écologique pour loger les touristes.
Ensuite, nous avons pensé un le quartier écologique permettant de reloger les habitants du bidonville à proximité de la lagune. Ce quartier sera totalement indépendant en termes d’utilisation d’énergie et sera construit en matériaux locaux.
Enfin, reconstruire le dépotoir qui sera un centre de tri de déchet ménager et dans ce même espace mettre en place un centre de traitement de l’Energie photovoltaïque qui permettra de produire de l’énergie pour le projet et plus précisément le quartier indépendant.
Dans toute nos constructions nous favorisons l’utilisation de matériaux recyclés, matériaux locaux et surtout des containers.

PRESENTATION DU PROJET

Le projet revalorisation de la lagune d’Amoutivé cherche à valoriser la lagune tout en maintenant les activités économiques dans l’alentour. Et cette valorisation se fait sur trois (3) volets.
Sur le volet écologique :
L’assainissement des abords de la lagune permettra de la garder toujours propre. La station de pompage filtrera toutes les eaux usées avant de se jeter dans la lagune. Ce qui donnera une vie meilleure aux espèces vivant sous l’eau de la lagune. La construction d’un pont entre les deux lagunes donnera un renouvèlement régulier de l’eau de la lagune.
La construction du quartier indépendant se fera avec des matériaux récupérés dans le centre de tri des déchets ménagers.
L’alimentation en énergie électrique du projet se fera à travers la zone d’énergie renouvelable.
Sur le volet Tic
Partout dans le sera installé de caméra de surveillance, pour éradiquer l’insécurité grandissante sur le site. Dans tout le projet les nouvelles technologies seront mises en place pour faire du projet moderne.
Sur le volet rentabilité
Le réaménagement du site de projet attirera plus de touriste que d’habitude, avec le maintien et la création de nouvelles activités économique facilitera de gagner un cash-flow positif régulier.

Source d’inspiration

Notre projet s’inspire des mémoires anciens étudiants de l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’Urbanisme (EAMAU) qui sont :
– KASSA-SOMBO Le second Bonheur de son nom d’état civil de nationalité centrafricaine est un diplômé depuis 2020. Il a travaillé en mémoire de fin d’étude sur le thème « Valorisation des déchets solides ménagers en Centrafrique : proposition d’une unité de tri de méthanisation et de compostage à Bangui. »

– ZATSA TSOBZE Ramsès Jaurès est de nationalité camerounaise. Il est aussi de diplômé depuis 2020. Son thème de Travail de fin d’étude pour l’obtention de Master était : « Tourisme durable : proposition d’un écolodge à Ebogo (Cameroun) »
Notre proposition s’insère dans l’optique d’octroyer à la lagune d’Amoutiévé une identité qui lui est propre. En plus des opérations de restructurations des zones environnants la lagune, le projet développe un parcours touristique avec des activités économiques, des équipements de loisirs et détente offrant à cette zone un caractère touristique et attractif. Ainsi donc notre projet contribue à redynamiser l’économie locale et à la création d’un microclimat.

Espace commercial

Les propositions des étudiants aborderont la valorisation économique de ces espaces lagunaires

Espace Innovation

L’innovation devient un outil nécessaire grâce aux matériaux locaux par exemple ainsi que l’adaptation aux besoins des communautés

Espace futuriste

Une approche particulière sera mise sur la modernité, l’utilisation de la technologie et de l’économie responsable vis à vis de l’environnement.

Durabilité du Projet

  • 90% Materiels recyclés
  • 60% economie d’énergie
  • 50% reduction de gaspillage

Les Projets

Dahoun Joliane et Gouba Booblawendé

Allons au bord du lac

Il s’agit d’une proposition de revalorisation en bordure du lac de Lomé, qui offrira aux habitants, un lieu de détente composé d’un espace vert, de loisir et de vente axés autour de la culture togolaise. Au début du parcours, le public se retrouve dans un lieu de vente et de partage puis au fur et à mesure se plonge dans un espace plus calme arboré.

GALBANE Ismaël K.G.
et MBOGNI KENNE Billios

Lomé Park

A Lomé, non loin de Tokoin Hôpital, aux abords de la lagune Ouest se situe Lomé Park, un parc de loisir permettant de valoriser ses potentialités tant économique, sociale que culturelles. A vocation écologique, le parc frappe par l’intention des concepteurs de vouloir de faire redécouvrir les joies de l’architecture vernaculaire africaine. Dans cet univers de terre et de chaume, des galeries artisanales aux espaces de spectacle et de détente, tout y est, reste plus qu’au visiteur de le découvrir.

DJEDJRO NIPKI VANESSA et
DJIGBE DABAH ANNAH

Un Village Culinaire Togolais

Tel a été notre thème dans le cadre de l’un de nos projets de classe. Le but fût de revaloriser la berge du Lac-Ouest du Golfe 4 de la ville de Lomé, au Togo, pays de l’Afrique de l’Ouest. Au travers de cuisines locales et d’ailleurs, d’activités lucratives et de matériaux dits recyclables nos objectifs ont été de contribuer à l’essor du tourisme au Togo, de promouvoir la culture locale et de proposer un projet économiquement rentable.

Les promoteurs

Master 1 en architecture

Année académique 2020-2021