Centre de recherche et de formation en pisciculture

Le centre de recherche et de formation en pisciculture que nous proposons est une infrastructure à vocation scientifique et scolaire. Le concept architectural que nous allons développer dans le projet repose sur l’architecture écologique qui a pour principal objectif de produire des bâtiments respectueux de l’environnement.

Concept architectural : 

Parler du concept architectural, c’est évoquer l’idée maitresse qui guide nos choix de conception. Ainsi le concept que nous allons développer dans le projet repose sur l’architecture écologique.

L’architecture écologique a pour principal objectif de produire des bâtiments respectueux de l’environnement. Afin d’aller un peu plus loin dans l’effort de définition de l’architecture écologique, et malgré certaines dissonances, des critères principaux peuvent être retenus pour définir un bâtiment issu de l’architecture écologique : 

  • L’environnement direct dans lequel sera bâtie la construction est pris en compte dès la conception du projet, afin de décider de l’orientation du bâtiment, de sa forme et de sa taille. Le but est d’optimiser les ressources afin de bénéficier de la meilleure luminosité par exemple ;
  • Les matériaux doivent être naturels, recyclables et locaux dans la mesure du possible
  • Les équipements doivent consommer le moins d’énergie possible ;
  • Les déchets doivent être réduits à leur strict minimum. Le gaspillage doit être évité
  • L’isolation thermique du bâtiment doit être performante.

Les composantes du projet, programmation et organigramme

Les différents espaces qui sont les composantes du projet se résument essentiellement autour des espaces suivants : 

  • Zone administrative et pédagogique
  • Zone de recherche
  • Zone pisciculture
  • Zone de restauration
  • Zone médicale
  • Locaux annexes

Espace commercial

Les propositions des étudiants aborderont la valorisation économique de ces espaces lagunaires

Espace Innovation

L’innovation devient un outil nécessaire grâce aux matériaux locaux par exemple ainsi que l’adaptation aux besoins des communautés

Espace futuriste

Une approche particulière sera mise sur la modernité, l’utilisation de la technologie et de l’économie responsable vis à vis de l’environnement.

Durabilité du Projet

  • 90% Materiels recyclés
  • 60% economie d’énergie
  • 50% reduction de gaspillage

Les Projets

Dahoun Joliane et Gouba Booblawendé

Allons au bord du lac

Il s’agit d’une proposition de revalorisation en bordure du lac de Lomé, qui offrira aux habitants, un lieu de détente composé d’un espace vert, de loisir et de vente axés autour de la culture togolaise. Au début du parcours, le public se retrouve dans un lieu de vente et de partage puis au fur et à mesure se plonge dans un espace plus calme arboré.

GALBANE Ismaël K.G.
et MBOGNI KENNE Billios

Lomé Park

A Lomé, non loin de Tokoin Hôpital, aux abords de la lagune Ouest se situe Lomé Park, un parc de loisir permettant de valoriser ses potentialités tant économique, sociale que culturelles. A vocation écologique, le parc frappe par l’intention des concepteurs de vouloir de faire redécouvrir les joies de l’architecture vernaculaire africaine. Dans cet univers de terre et de chaume, des galeries artisanales aux espaces de spectacle et de détente, tout y est, reste plus qu’au visiteur de le découvrir.

DJEDJRO NIPKI VANESSA et
DJIGBE DABAH ANNAH

Un Village Culinaire Togolais

Tel a été notre thème dans le cadre de l’un de nos projets de classe. Le but fût de revaloriser la berge du Lac-Ouest du Golfe 4 de la ville de Lomé, au Togo, pays de l’Afrique de l’Ouest. Au travers de cuisines locales et d’ailleurs, d’activités lucratives et de matériaux dits recyclables nos objectifs ont été de contribuer à l’essor du tourisme au Togo, de promouvoir la culture locale et de proposer un projet économiquement rentable.

Les promoteurs

Master 1 en architecture

Année académique 2020-2021