Centre de promotion de
l’art togolais aux abords de la lagune de Lomé

Salut à tous. Nous sommes MIDIOUR Serach et ADAHE Ariolle, étudiantes en master 1 Architecture à l’Ecole Africaine des Métiers de l’Architecture et de l’urbanisme sis à Lomé, au TOGO. Dans le cadre d’un projet de classe visant la valorisation de la lagune de Lomé, nous avons proposé un centre de promotion de l’art togolais à Lomé. Nous vous invitons donc à visiter notre page et à bien vouloir laisser un j’aime ou un commentaire.

  • Espace de fabrication : c’est le lieu dédié à la fabrication des articles et à l’apprentissage des apprenants. Il a une superficie totale de 1525.84 m2 ;
  • Points de ventes : ce sont les boutiques de vente et d’exposition des articles fabriqués. Nous en avons deux types :
    – Huit (08) de superficie 73.9 m2 chacun ; – Dix (10) de superficie 89.92 m2 chacun.
    Nous avons donc au totale une superficie de 1490,4 m2 ;
    • Restaurant : c’est le lieu de vente de repas contre paiement. Il a une superficie de 430,36 m2 ;
    • Salle de défilé : il s’agit de l’endroit où les défilés en tenues et articles réalisées dans les espaces de fabrication seront présentés par mannequins. Sa superficie est de 514 m2 ;
    • Administration : c’est le lieu de supervision des différentes activités afin de répondre aux objectifs du centre. Elle a une superficie de 178,26 m2 ;
    • Infirmerie : local destiné à recevoir les premiers soins en cas d’accident sur le site. Sa superficie est de 91,88 m2 ;
    • Guérite : poste de sécurité du centre. Sa superficie est de 13,98 m². Il y a aussi une poste de contrôle de 03,99 m² ;
    • Toilette : Au nombre de 03, elle a une superficie totale de 111,54 m2.

Rentabilité du projet

• Rentabilité financière : notre projet est un centre de promotion artistique dans lequel sera exposé et vendu un bon nombre d’objets d’arts locaux. Ce centre sera visité non seulement par la population locale mais aussi par les touristes, ce qui permettra des entrées de fonds non négligeables. Cela aura pour conséquence la participation à la hausse de l’économie togolaise.
• Rentabilité sociale : ce projet permettra à beaucoup d’artistes travaillant dans l’informel et peu connus, de faire valoir leur savoir-faire et par la même occasion de lutter contre le chômage. L’espace de fabrication sera utilisé comme lieu d’apprentissage pour les amateurs d’arts et pour ceux qui veulent en faire un métier.

• Rentabilité écologique : afin de s’inscrire dans une optique d’écologie et de protection de l’environnement, nous avons utilisés des matériaux locaux dans la construction de nos différents bâtiment (briques de terre, bois etc…) ; nous avons aussi placé un peu partout dans le site des poubelles de recyclage afin de récupérer les déchets qui pourraient encore servir. Nous avons aussi planté beau coup d’arbres qui se retrouvent en grand nombre sur le site du projet dans le but de respecter ce que la nature a instituée au préalable.

Espace commercial

Les propositions des étudiants aborderont la valorisation économique de ces espaces lagunaires

Espace Innovation

L’innovation devient un outil nécessaire grâce aux matériaux locaux par exemple ainsi que l’adaptation aux besoins des communautés

Espace futuriste

Une approche particulière sera mise sur la modernité, l’utilisation de la technologie et de l’économie responsable vis à vis de l’environnement.

Durabilité du Projet

  • 90% Materiels recyclés
  • 60% economie d’énergie
  • 50% reduction de gaspillage

Les Projets

Dahoun Joliane et Gouba Booblawendé

Allons au bord du lac

Il s’agit d’une proposition de revalorisation en bordure du lac de Lomé, qui offrira aux habitants, un lieu de détente composé d’un espace vert, de loisir et de vente axés autour de la culture togolaise. Au début du parcours, le public se retrouve dans un lieu de vente et de partage puis au fur et à mesure se plonge dans un espace plus calme arboré.

GALBANE Ismaël K.G.
et MBOGNI KENNE Billios

Lomé Park

A Lomé, non loin de Tokoin Hôpital, aux abords de la lagune Ouest se situe Lomé Park, un parc de loisir permettant de valoriser ses potentialités tant économique, sociale que culturelles. A vocation écologique, le parc frappe par l’intention des concepteurs de vouloir de faire redécouvrir les joies de l’architecture vernaculaire africaine. Dans cet univers de terre et de chaume, des galeries artisanales aux espaces de spectacle et de détente, tout y est, reste plus qu’au visiteur de le découvrir.

DJEDJRO NIPKI VANESSA et
DJIGBE DABAH ANNAH

Un Village Culinaire Togolais

Tel a été notre thème dans le cadre de l’un de nos projets de classe. Le but fût de revaloriser la berge du Lac-Ouest du Golfe 4 de la ville de Lomé, au Togo, pays de l’Afrique de l’Ouest. Au travers de cuisines locales et d’ailleurs, d’activités lucratives et de matériaux dits recyclables nos objectifs ont été de contribuer à l’essor du tourisme au Togo, de promouvoir la culture locale et de proposer un projet économiquement rentable.

Les promoteurs

Master 1 en architecture

Année académique 2020-2021